:
 
  . .
 | 
 

 1re Expos sur le thme: "L'ENVIRONNEMENT" :

         





: 378
: 21
: http://kawakibyoun.ahlamountada.com
: 21/02/2008

: 1re Expos sur le thme: "L'ENVIRONNEMENT" :   2008-05-04, 19:21

<hr align="center">
L'environnement
est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des lments naturels et
artificiels au sein duquel se droule la vie humaine. Avec les enjeux
cologiques actuels, le terme environnement tend actuellement prendre
une dimension de plus en plus mondiale.
Lorsque l'on voque notre
perception de l'environnement (social, cologique, politique,...) on
doit donc intgrer la dimension de la mondialisation, et penser
l'chelle du monde.
A notre poque, lenvironnement est peru comme
une matire sculpter, un territoire structurer, mnager. Cette
conception drive dune approche promthenne visant affirmer la
domination de lhomme sur la nature. Face aux discours dune cologie
radicale souvent nave et antihumaniste, lapproche instrumentale et
cartsienne de lenvironnement parait naturelle, fonde en raison et
totalement adapte aux ncessits conomiques, industrielles,
commerciales et financires de notre temps.
Étymologie
Étymologiquement
parlant, le terme environnement trouve son origine dans le grec, le
latin et le gaulois. Le terme environnement est polysmique,
c'est--dire qu'il recouvre aujourd'hui de nombreuses acceptions. On
doit distinguer l'volution du mot (1) et l'volution du sens (2).
1.
En-viron-ne-ment vient du terme virer (tourner) qui trouve son
origine dans le grec gyros (cercle, tour) puis dans sa
transformation latine gyrare et in gyrum ; dans le latin
virare , vibrare (tournoyer) ; dans le gaulois viria (anneau,
bracelet). Les trois origines se sont mlanges avec le temps. De
virer , l'ancien franais a fait viron signifiant tour ou
ronde . Puis, le prfixe en a t ajout viron pour donner
environ (entour, autour) (attest en 1080) qui provient de la
transformation de in gyrum et de envirum (attest en 980). D'
environ on a fait environner (faire le tour), attest au XIIe
sicle. Environ au pluriel environs signifiait alentours . Puis
l'entour a pris la forme d' environneement avec deux e
(attest en 1154). Pour perdre son deuxime e et donner
environnement (action d'environner, rsultat de cette action) ou
environnements (tours, contours, circuits, voire dtours), attest du
XIIIe sicle au XVIe sicle.
2. Durant toute cette volution
tymologique, de virer, viron, environ, environner, environneement,
environnement, environment, le radical vir a toujours signifi la
forme du tour et de l' arrondi , qui a donn entour, autour,
contours, et par extension tous les contours voire l' ensemble des
contours . Aujourd'hui la dfinition d' environnement traduit
encore cette ide de tour , d' entour , d' alentours , d'
autour . Le ce qui est autour , le ce qui fait le tour , le ce
qui forme le tour et le ce qui est dans l'entour traduisent bien
le concept de milieu l'chelle locale et le concept de
gosphre , biosphre , d' cosphre et de technosphre
l'chelle globale. On peut donc remarquer que du simple mouvement
(tourner, tournoyer, faire le tour), la simple forme (entour,
contours, anneau) qui traduirait davantage un contenant , le terme
d' environnement a peu peu dsign non seulement le mouvement et
le contenant, mais aussi le contenu . Le terme anglo-amricain
environment est directement tir du vieux franais environnement .

Le terme franais environnement a t traduit en latin depuis
cinq sicles dj par Robert Estienne dans son dictionnaire
Franais-Latin en 1539 (p.183). On y lit textuellement environnement:
circundatio, circonscriptio terrae, stipatio . L'histoire du mot et de
ses sens peut donc remonter assez loin dans le temps.
La premire
dfinition technique anglo-saxonne de environment est apparue dans
les annes 1920 : conditions naturelles (physiques, chimiques,
biologiques) et culturelles (sociologiques) susceptibles d'agir sur
tous les organismes vivants et les activits humaines. Puis
l'utilisation du vocable environnement s'est dveloppe partir
des annes 1960 pour englober et signifier actuellement les ressources
naturelles biotiques (faune, flore) et abiotiques (air, eau, sol) et
leurs interactions rciproques, les aspects caractristiques du paysage
et les biens que composent l'hritage culturel.
Environnement

L'environnement serait donc un moment donn le milieu dans lequel
l'individu et/ou le groupe voluent, ce milieu incluant l'air, l'eau,
le sol, leurs interfaces, les ressources naturelles, la faune, la
flore, les champignons, les microbes et les tres humains, les
cosystmes et la biosphre.
D'un point de vue plus socital,
l'Environnement est le milieu physique, construit, naturel et humain
dans lequel un individu ou un groupe (une famille, un quartier, une
socit, une collectivit, une entreprise, Administration, etc.)
fonctionne ; incluant lair, leau, le sol, le sous sol, la faune, la
flore, les autres organismes vivants, les tres humains et leurs
inter-relations.
Dans son acception la plus large et partage,
dcoulant de son tymologie, le mot Environnement voque tout ce qui
un moment donn est autour de nous .
Mais en ralit (sauf
pour les virus non actifs), la limite physique entre l'individu et ce
qui est autour de lui n'existe pas vraiment. Deux exemples peuvent
illustrer cette limite floue :
1. Notre peau semble tre une
barrire matrielle susceptible d'tre la limite entre notre milieu
intrieur et l'environnement extrieur. Pourtant, chaque
inspiration, l'air de notre environnement entre en nous, perd de
l'oxygne et ressort enrichi en vapeur d'eau et en gaz carbonique qui
viennent de l'intrieur de nous-mmes. Certaines des molcules
d'oxygne absorbes vont tre incluses dans notre organisme. D'autres
seront rejetes sous forme de CO2. Il en va de mme pour l'alimentation
et l'excrtion, et plus subtilement pour les hormones absorbes ou
mises par les plantes ou les animaux. Mme notre oue et notre vision
font entrer des informations environnementales (ondes et
vibrations) en nous. Bien des ondes lectromagntiques nous traversent
de part en part sans impact, d'autres le font avec plus d'impact. On
comprend ici que l'environnement influe sur les individus, espces et
processus qu'il inclut, mais qu'galement, il est en permanence modifi
par eux.
2. Ce n'est pas parce qu'il y a un sol qui leur permet de
pousser qu'il y a des arbres dans une fort. Les arbres ont aussi
grandement contribu produire et fixer le sol sur lequel ils vivent.
Ce sol rsulte pour l'essentiel de la dcomposition de leurs feuilles
ou aiguilles mortes, du bois mort, et des bactries et champignons
symbiotes ou des espces qu'ils abritent. La terre et le paysage
forestier ne sont pas que l'environnement des arbres, ils sont aussi
leur production.
Nanmoins, le concept est oprant, permettant
notamment de dsigner ce qu'il faut protger autour de nous et des
systmes vivants qui nous entourent, pour que la vie puisse se
perptuer de manire optimale, pour que les ressources naturelles
puissent se renouveler.
Évolution de la perception de l'environnement

Depuis 100 ans, la perception individuelle et collective de
l'environnement, comme celle du paysage a beaucoup volu. On est pass
d'un environnement plutt local un environnement plantaire. La
tlvision, les images de la conqute de l'espace, la vision concrte,
photographique de la plante vue de la lune ou de satellites ont
fortement largi la perception que nous avons de notre environnement.
On peut penser que pour un nombre croissant de gens :
o
l'environnement tel que ressenti au quotidien est de moins en moins
naturel ou rural et de plus en plus urbain, construit et contrl ;
o
l'environnement est contrl par la collectivit, voire privatis, mais
agit de moins en moins pour l'individu qui le subit de plus en plus ;
o
l'environnement est moins un objet naturel connu qu'on peut exploiter
merci comme le faisaient le chasseur-cueilleur puis l'agriculteur, le
pcheur, le forestier ou le mineur... Il faisait l'objet d'une
exploitation directe par plus de 90 % des gens. il n'est plus exploit
directement que par un faible pourcentage de la population
(agriculteurs, pcheurs, forestiers, exploitants miniers et
carriers..). Il fait l'objet d'une exploitation indirecte et souvent
dlocalise, moins facile percevoir ;
o l'environnement est de
plus en plus peru comme une ressource finie, qu'on ne considre plus
comme inpuisable ou renouvelable l'infini ;
o l'environnement
est un bien commun, que nous avons le devoir de lguer aux gnrations
futures (cf. concepts de dveloppement durable, soutenable ou de
dcroissance conviviale).
Limites spatio-temporelles
Le
concept est d'abord spatial, mais chacun comprend intuitivement que
l'environnement rsulte aussi de la longue histoire de la co-volution
des espces sur la plante. Pour parler de l'environnement
prhistorique , on parle de palo-environnement. Sa comprhension est
utile pour comprendre par exemple les consquences de la rgression de
la biodiversit ou des modifications climatiques.

L'environnement est global ; la fois proche et global, et sur la
terre, l'environnement proche et global est modifi en permanence par
les tres qui y vivent, les processus qui s'y droulent et des
influences externes (l'activit solaire, etc.).
Pour une chelle
gographique et un moment donn, il regroupe l'ensemble des facteurs
abiotiques (physiques, chimiques) et biotiques biologiques, cologique
et sociaux susceptibles d'avoir un effet direct ou indirect, immdiat
ou diffr (futur) sur les tres vivants, les processus cologiques,
co-paysagers et les activits humaines et la qualit de vie.
En
ralit, le sens du mot varie aussi selon la culture et la catgorie
socio-professionnelle de celui qui l'emploie. Ainsi, un industriel
verra d'abord dans le terme environnement une rfrence pollution
, alors qu'un cadre pensera plutt cadre de vie , qu'un artisan ou
commerant pensera ville , pendant qu'un agriculteur imaginera
voisinage , et un employ Nature . Une grande administration
(rgion, dpartement) pensera cosystme, cologie du paysage, Trame
verte, alors qu'une petite commune verra la question de la gestion de
l'eau et des dchets, ou des nuisances sonores ou de voisinage, ou des
espaces verts ... l o le sociologue voquera l'environnement
familial ou de travail...
Le terme environnement est pour ces
raisons contest par la majorit des cologistes et cologues, qui y
voient notamment une connotation trop anthropocentriste. Ils parleront
plutt par exemple d'cosystmes, de biomes, de biogographie, de
biosphre, voire de symbiosphre.
    
    http://kawakibyoun.ahlamountada.com
imene



: 32
: 22
: 25/04/2008

: : 1re Expos sur le thme: "L'ENVIRONNEMENT" :   2008-05-24, 12:40

    
 

1re Expos sur le thme: "L'ENVIRONNEMENT" :

          
1 1

 

-
»  : " + " La Bote Merveille
»  " "
» plus de 50000 msn de" filles
» theme islamique merveilleux
» Module 5 : L'entreprise et Son Environnement

:
 ::  :: -